Accueil » Non classé

De Non classé

On Vous Ment ! so Chaos

Le documenteur n’est-il pas le genre cinématographique chaos par excellence ? Oui, c’est ce qu’on s’est dit. Alors à force d’élucubrations en tout genre nous avons réussi à décrocher un entretien avec nos copains /partenaires de chez Chaos Reigns. Et c’est notre président, Nicolas Sébastien Landais, qui s’y colle ! Extraits.


C’est quoi le festival On vous ment?

Nicolas Sébastien Landais: C’est un Festival complètement fauché qui essaie de faire mieux connaître le genre documenteur au plus grand nombre. C’est un genre que Matteo (co-créateur du festival) et moi adorons depuis longtemps et qui possède une force narrative ultra intense. Il n’existait pas encore de Festival dédié à ce genre en France, ça nous a poussé à nous jeter à l’eau.

On nous ment vraiment?

Nicolas Sébastien Landais: Il y a un paradoxe terrible aujourd’hui, parce qu’à la fois il est de plus en plus difficile de mentir publiquement, on vit à l’époque de la transparence, du fact checking, dans une société de l’information de masse, mais qu’en même temps, c’est cette même profusion de l’information, démultipliée par les réseaux sociaux, qui empêche de la traiter correctement, c’est-à-dire de vérifier, non seulement sa véracité, mais aussi sa pertinence et le contexte qui permet son émergence, puis ensuite de l’assimiler correctement. […] Dans tous les cas il en résulte que l’information et la fiction sont de plus en plus indissociables et par conséquent la fiction et le documentaire. On Vous Ment présente des films de fiction qui se font passer pour de l’information documentaire. Les documenteurs vont finalement au bout de cette logique pour mieux en révéler les artifices et les problématiques. Et donc finalement, Le Festival On Vous Ment vous ment moins que l’époque dans laquelle il s’inscrit, ou alors il vous ment mieux : c’est-à-dire que vous prenez directement part au mensonge, vous n’êtes plus le spectateur passif de la « fabrication du consentement » (Noam Chomsky). […]

Le mensonge c’est chaos?

Nicolas Sébastien Landais: Savoir bien mentir, avec fourberie et malice, c’est totalement Chaos! […] On a eu beaucoup de plaisir, avec les programmateurs de l’équipe, en visionnant les œuvres qui se prêtent à ce jeu, qui se bâtissent sur ce péché originel, et qui s’approprient chacune à sa manière les notions de réel et de fiction. […] Cependant, à mes yeux, rien ne paraît plus incroyable qu’un bon mensonge, si bien maîtrisé qu’il trompe même le spectateur averti. Un mensonge qui nous ouvre la porte d’un monde noir, magique ou déjanté, et auquel, dans notre soif de divertissement, dans notre quête de rêve ou même dans notre vision fantasmée de la réalité, nous sommes prêts à adhérer sans hésiter. […] On voit tellement de films ennuyants, lisses, qui cherchent à ménager tout le monde ou à réemployer encore et toujours les mêmes schémas éprouvés, qu’une véritable œuvre, une œuvre chaos, devrait elle s’attacher à savoir nous mentir en nous regardant au fond des yeux.


Pour lire l’entretien en entier c’est ici !